UN PEU D’HISTOIRE

ayurveda-reunion-praticien-ayurvedique-medecine-douce-soins-medecine-alternative-phytothérapie-therapie-île-réunion-974
Origine de l’ayurveda

L’ ayurveda prend sa source dans les textes sacrés de l’Inde antique « les rig vedas » qui remontent à l’aube de l’humanité après la fin de l’aire glaciaire, il y a quelques dizaines de milliers d’années.

A l’origine, les systèmes de guérison reposaient sur le son et la parole. Par la suite, des ouvrages écrits sont venus matérialiser ces enseignements.Le CHARAKA SAMHITA, au début de l’ère chrétienne, puis le SUSHUTA SAMITHA et ASHTANGA HRIDYA (vers 500 ans avant JC), qui est le coeur de la médecine. 

Cette richesse nous a été transmise par les RISHIS (sages de l’ Himalaya), Ils étaient très souvent médecins.

Un des 7 sages, BHARADVAJA est responsable de cette Science.

L’ayurveda dépend de la grande science spirituelle védique appelée « SANKHYA » qui décrit les grands principes cosmiques élémentaires dont le principe des 5 éléments qui sont l’Ether, l’Air, le Feu, l’Eau et la Terre. Ces 5 éléments représentent les formes éthériques, le gazeux, le radieux, le liquide, le solide.

La science des 5 éléments est le facteur le plus important en AYURVEDA, car ils sont dérivés de la même substance éthérique de base.

1/10 e d’ETHER devient AIR (c’est le mouvement qui crée l’air)

1/10 e d’AIR devient FEU (mouvement qui crée les frictions)

1/10 e de FEU devient EAU (par la densité)

1/10 e d’EAU devient EAU (par l’effet de la coagulation)

ayurveda-reunion-praticien-ayurvedique-medecine-douce-soins-medecine-alternative-phytothérapie-therapie-île-réunion-974

TRADITIONNELLEMENT L’AYURVEDA COMPREND 8 BRANCHES

1 – Kayachikitsa : La médecine interne,

2 – Balarogachikitsa : Pédiatrie et gynécologie,

3 – Shalyachikitsa : Chirurgie,

4 – Shalakyachikitsa : ORL,

5 – Agadatantra : Toxicologie,

6 – Rasayanachikitsa : Rajeunissement,

7 – Vajikaranachikitsa : Fonction sexuelle et reproduction,

8 – Grahachikitsa : Psychologie et astrologie védique.

L’ayurveda est une thérapie qui, à l’origine, était préventive, actuellement elle est utilisée en médecine préventive et curative, médecine douce ou médecine alternative, par les besoins de nouveaux styles de vie.

Elle est unité car les maladies affectent en même temps le corps physique, le corps subtil (puissance motivatrice de l’esprit, des sens et du corps) et le corps causal (identité profonde de l’être).